Action Netflix : quoi faire pour rester performant ?

Face à une concurrence de plus en plus acharnée, le géant du streaming vise - entre autres - sur les productions internationales, proposant une offre le plus diversifiée que possible.

Action Netflix : quoi faire pour rester performant ?
3 min de lecture

Netflix Inc (NASDAQ:NFLX) se porte toujours bien malgré la concurrence acharnée dans le secteur du streaming. Un analyste de Morgan Stanley a analysé dans les détails le facteurs clés susceptibles de faire progresser la surperformance de la société.

L’analyste

Benjamin Swinburne a attribué la notation « Surpondération » à l’action Netflix, accompagnée d’un objectif de cours de 700 dollars, ce qui semble suggérer une hausse d’environ 12 % par rapport aux niveaux actuels.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

La thèse

Pour que son avenir dans l’univers du streaming soit rentable et que son action continue de surperformer, la plus grande opportunité de Netflix reste l’effet de levier sur le contenu, a affirmé Swinburne dansa sa note. Le contenu est le plus grand domaine d’investissement annuel de l’entreprise, avec un amortissement représentant plus de 40 % du chiffre d’affaires et un coût d’environ 60 %.

La société devrait dépasser les 40 % de marge brute pour atteindre le niveau EBIT observé dans les activités des grandes chaînes télé du passé.

La transition rapide vers une entreprise de production verticalement intégrée et de plus en plus locale, ainsi que l’enrichissement du contenu après la pandémie de Covid-19, ont pesé sur les marges brutes ces derniers temps, poursuit l’expert.

Le coût du contenu par membre a augmenté, bien que le total soit passé des licences aux productions suite à la création – à un rythme effréné – d’un studio interne, qui a récemment fait un pas en avant important dans la production en langues étrangères, comme notamment avec la série culte sud-coréenne Squid Game.

« Netflix ne pourra jamais achever la construction de son propre studio mondial/local, mais de nombreuses infrastructures ont été mises en place ; l’entreprise a pris des années à augmenter le volume de contenu en termes de genres et de public cible », explique l’analyste, ajoutant que cette augmentation des dépenses pourrait ralentir.

Il y a eu une forte reprise des allocation pour le contenu au milieu de la pandémie, comme en témoignent les 9,8 milliards de dollars consacrés à la production et au développement au troisième trimestre. Cela touchera le compte de résultat en 2022 et au-delà, a déclaré Swinburne.

À l’aube de 2023, l’exploitation de la production internationale et l’atténuation de l’impact du nouveau contenu pendant la crise sanitaire mondiale pourraient entraîner une hausse de la marge brute et une surperformance des parts.

Netflix Games représente un domaine de réinvestissement potentiel dans le contenu qui pourrait renforcer, ou bien le limiter, l’effet de levier, conclut l’expert.

La stratégie consiste à fidéliser davantage les clients à travers le jeu, en soutenant un taux de désabonnement plus faible et un pouvoir de fixation des prix plus élevé, conduisant finalement à des gains à long terme plus élevé.

Mouvement des prix : À la dernière lecture, le cours de l’action Netflix avait fléchi de 2,72 % à 611 dollars.

À lire aussi : Jeux vidéo : Netflix se rapproche d’Apple

Photo : Free Stocks, disponible sur Unsplash