Cryptos, toute l’actu du 6 décembre 2021

Le bitcoin, l’éther et le doge ont tourné la page après le « samedi noir », mais une « peur extrême » continue de hanter le marché de la cryptographie.

Cryptos, toute l’actu du 6 décembre 2021
3 min de lecture

Le bitcoin (CRYPTO:BTC) s’est échangé à plat dimanche soir, alors que la capitalisation boursière mondiale de la cryptographie a chuté de 3,3 % à 2,26 billions de dollars.

Ce qui s’est passé

Le prix du premier jeton de la crypto-sphère a monté légèrement de 0,31% à 48 744,71 dollars, enregistrant cependant une perte de 15,62 % sur une période de sept jours.


En revanche, le cours de l’éthereum (CRYPTO:ETH) a augmenté de 1,47 % à 4 130,47 dollars, ne reculant que de 4,8 % depuis lundi dernier.

Le dogecoin (CRYPTO:DOGE) a chuté de 4,83 % à 0,17 dollar, s’effondrant de 19,91 % sur une base hebdomadaire, alors que son rival, le shiba inu (CRYPTO:SHIB), a perdu 2,46 %, touchant 0,0000345 dollars, soit – 13,38 % sur une semaine.

Selon les données de CoinMarketCap, le meilleur gagnant crypto à 24 heures au moment de la publication de cet article était le decred, une pièce axée sur la gouvernance ouverte et l’interaction au sein de la communauté, qui a progressé de 2,85 % à 92,76 dollars, bondissant de 12,53 % en sept jours. 

Parmi les autres jetons qui ont réalisé des gains considérables figurent également le unus sed leo, le bitcoin BEP2 e l’algorand

Le premier a gagné + 1,91 %, atteignant, 3,60 dollars, le deuxième a monté de 0,98 % à 49 103,07 dollars, tandis que le troisième a grimpé de 5,98 % à 1,71 dollar.

Pourquoi cela est important

Le samedi noir pour le BTC et les altcoins a été provoqué par la crainte d’une hausse des taux d’intérêt, accompagnée des inquiétudes liées à la diffusion du variant Omicron. De plus, l’échec de plusieurs paris à effet de levier en raison du week-end a empiré la situation, qui reste tendue. L’indice crypto de peur et de cupidité d’Alternative indiquait une « peur extrême » au moment de la publication de cet article, alors que la semaine dernière il tendait à la « peur ». 

Le sentiment des investisseurs à l’égard du BTC, ainsi que des autres cryptos principales, est calculé sur une échelle de 0 à 100, où 0 représente une « peur extrême » et 100 une « cupidité extrême » ; le score actuel est 16.

Le trader de crypto-monnaie basé à Amsterdam Michaël Van De Poppe se réjouit de cette démoralisation, ayant parié sur un creux.

Le BTC et l’ETH avaient atteint leurs sommets historiques le 10 novembre, touchant respectivement 68 789,63 et 4 859,50 dollars. La chute du BTC provoquée par l’effondrement du marché a été beaucoup plus marquée en comparaison. En effet, il a plongé de 29,09 % par rapport à son sommet, tandis que l’ETH a perdu 15,25 %.

En ce qui concerne le succès de la DeFi, Ethereum pourrait succomber face à d’autres chaînes de couche 1, notamment Luna, Solana et Avalanche, a écrit Marcus Sotiriou dans une note envoyée par courriel vendredi 3 décembre.

Le Sales Trader chez le courtier britannique en actifs numériques GlobalBlock pense que cette tendance se poursuivra, mais le lancement d’Ethereum 2.0 pourrait changer la donne.

Tableau affichant la chuté de l’ETH TVL — Avec l’aimable autorisation de Delphi Digital, disponible sur GlobalBlock

« Ethereum 2.0, dont le lancement est prévu l’année prochaine, pourrait freiner cette tendance, car il vise à réduire les frais de gaz élevés d’Ethereum. Il reste à voir si le paris réussira ».