La confiance des entreprises en Europe de l’Est est forte

3 min de lecture

– Les entreprises surveillent l’augmentation des risques de défaillances sur les marchés de leurs clients

LEVALLOIS-PERRET, France, 1er décembre 2021 /PRNewswire/ — Les résultats de l’enquête du Baromètre Atradius des Pratiques de Paiement pour l’Europe de l’Est dressent un tableau prometteur, les entreprises ayant maintenu le statu quo, malgré les difficultés rencontrées au cours de la deuxième année de pandémie. Les indicateurs clés, notamment le volume total des factures B2B en retard de paiement, n’ont guère changé d’une année sur l’autre. Les factures irrécouvrables représentent en moyenne 5% de la valeur totale des factures B2B cette année, comme l’année dernière. Cela contraste avec les résultats de l’enquête pour l’Europe de l’Ouest, où les factures irrécouvrables ont augmenté de 7 à 10% de la valeur totale des factures B2B.


Globalement, la confiance des entreprises en Europe de l’Est est forte. 73% de la région prévoit une croissance l’année prochaine, avec un niveau de confiance exceptionnel en Slovaquie et en République Tchèque, où respectivement 87% et 84% des entreprises prévoient une croissance. Toutefois, ce dynamisme est tempéré par des risques sous-jacents. Le risque de défaillance devrait augmenter en 2022. Ce risque étant plus élevé en Italie et au Royaume-Uni, les risques de défaillances sont également plus élevés pour les entreprises qui commercent avec ces marchés.

Thomas Langen, Directeur Régional Allemagne, Europe de l’Est et Centrale chez Atradius a confirmé ces risques accrus : « Les entreprises de toute l’Europe de l’Est, en particulier celles qui exportent à l’international, devraient prendre des mesures pour protéger leur poste clients contre le risque d’impayés dès maintenant, avant que nous n’entrions dans un cycle de défaillances plus difficile, selon les prévisions 2022. »

La suspension des aides gouvernementales liées à la pandémie de la Covid-19 est le principal facteur d’augmentation des risques de crédit. L’incertitude quant à l’évolution de la pandémie et, en particulier, la menace de futures vagues causées par de nouveaux variants, constitue également un risque de dégradation.

La pandémie a incité de nombreuses entreprises à accélérer leur digitalisation (57% des entreprises interrogées de la région l’ont signalé) et à s’adapter aux changements de la demande des clients et des chaînes d’approvisionnement (39% des répondants). 51% ont déclaré avoir développé le télétravail.  

L’enquête du Baromètre Atradius des Pratiques de Paiement a été menée au 3ème trimestre 2021, auprès d’entreprises de 7 pays d’Europe de l’Est (Bulgarie, the République Tchèque, Hongrie, Pologne, Romania, Slovaquie et Turquie). Les résultats analysent les comportements de paiement sur des secteurs et des marchés spécifiques, et peuvent permettre d’apprécier le niveau de confiance du marché. Consultez les résultats détaillés en France et dans les pays d’Europe sur le site d’Atradius www.atradius.fr/publications.

À propos d’Atradius

Le Groupe Atradius est le numéro 2 mondial en gestion des risques de crédit et propose des solutions d’assurance-crédit, de recouvrement et de caution, grâce à sa présence stratégique dans plus de 50 pays. Atradius réalise un chiffre de plus de 1,9 milliard d’euros et dispose d’informations sur la solvabilité de 260 millions d’entreprises dans le monde. Ses solutions protègent les entreprises contre les impayés. Atradius fait partie du Groupe Catalana Occidente (GCO.MC), l’un des leaders de l’assurance en Espagne et de l’assurance-crédit dans le monde.