Le stockage Huawei OceanStor Pacific prend la deuxième place dans la liste IO500

3 min de lecture

ST. LOUIS, 1 décembre 2021 /PRNewswire/ — Le stockage Huawei OceanStor Pacific (Huawei HPDA Lab) a pris la deuxième place de la liste IO500, qui est l’un des principaux classements mondiaux en matière de performances de stockage HPC.

Huawei OceanStor Pacific Storage takes second place in the IO500 list Poster

Le stockage Huawei OceanStor Pacific est un stockage distribué intelligent de nouvelle génération qui a été commercialisé à grande échelle dans le monde entier grâce à :



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !
  • Une prise en charge étendue des charges de travail hybrides : fonctionnant avec OceanFS, un système de fichiers parallèle développé par Huawei, ce système de stockage distribué utilise une série de technologies de pointe telles que le partitionnement DHT de répertoires, le transfert d’E/S de grande taille et l’agrégation d’E/S de petite taille, ainsi que la gestion de l’espace disque multi-granularité pour fournir une bande passante élevée pour les fichiers volumineux et des E/S par seconde élevées pour les petits fichiers. Cela répond aux différents besoins des différentes charges de travail hybrides.
  • Une protection fiable des données : OceanStor Pacific tire parti de la technologie de codage d’effacement (EC) qui met en œuvre la protection des données N+M, assurant la fiabilité et la disponibilité des données de niveau entreprise, tout en offrant une plus grande capacité disponible et une utilisation accrue des ressources.

L’IO500® est l’un des principaux classements mondiaux en matière de performances de stockage HPC. Il a été largement reconnu par les établissements de recherche, y compris les universités, les laboratoires nationaux et les entreprises commerciales. Depuis novembre 2017, la liste IO500 a été publiée lors des principales conférences HPC (SC aux États-Unis et ISC en Allemagne). Dans ce contexte, les performances d’E/S sont devenues un indicateur important pour mesurer l’efficacité des applications de superordinateurs. Plus précisément, il mesure les performances de stockage à l’aide de deux indicateurs clés : la bande passante des données (Go/s) et la vitesse de lecture/écriture (E/S par seconde). Les systèmes de stockage sont évalués en simulant différents modèles d’E/S, des charges de travail légères aux charges de travail lourdes. Les scores sont obtenus à partir de la moyenne géométrique des valeurs de performance dans tous les scénarios. En limitant l’indice de référence à 10 nœuds, le test remet en question les performances du système de stockage sur un seul client. La liste de 10 nœuds est un bon cadre de référence pour les utilisateurs, car elle représente étroitement l’échelle qu’un programme parallèle réel peut atteindre et reflète mieux les performances d’E/S que le système de stockage peut fournir dans une application réelle.

Pour en savoir plus, consultez le site web du stockage Huawei OceanStor Pacific

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1698802/Huawei_OceanStor_Pacific_Storage.jpg