Chloris Geospatial : l’entreprise de renseignement sur le carbone forestier prend son envol avec un investissement de 2,5 millions de dollars

3 min de lecture

BOSTON, 19 novembre 2021 /PRNewswire/ — Chloris Geospatial, une start-up basée à Boston mettant au point des solutions pionnières de pointe pour tenir une comptabilité précise de la biomasse terrestre à l’échelle planétaire, a clôturé aujourd’hui une ronde d’investissement initial. La ronde de financement a permis à Chloris d’obtenir un investissement de 2,5 millions de dollars par At One VenturesCounteract et des investisseurs providentiels expérimentés axés sur la durabilité.

La société construit une plateforme de données de haute intégrité sur les stocks de carbone et leurs variations, avec des mesures directes qui sont cohérentes à l’échelle mondiale. La plateforme renseigne ainsi les clients avec un maximum de transparence sur la performance réelle des biens fonciers, des forêts tropicales aux paysages aménagés.


Lancée en février 2021, elle s’appuie sur près de deux décennies de recherche novatrice en télédétection et de travaux approfondis d’étalonnage des sols réalisés par l’équipe fondatrice. Chloris est déjà capable de fournir une mesure précise et fiable des stocks mondiaux de carbone et de leurs fluctuations.

La société a été co-fondée par le Dr Alessandro Baccini, pionnier depuis plus de deux décennies en matière de mesure spatiale du carbone et de la biomasse ; Marco Albani, directeur fondateur de la Tropical Forest Alliance (Alliance des forêts tropicales) du Forum économique mondial et anciennement expert en chef du développement durable chez McKinsey & Company ; le professeur Mark Friedl, professeur des sciences de la Terre et de l’environnement à l’Université de Boston et co-fondateur de Tellus Labs ; et Giulio Boccaletti, ancien chef de la stratégie de la Nature Conservancy et associé chez McKinsey.

Marco Albani, PDG, a déclaré : « Nous avons fondé Chloris Geospatial en vue de rapidement commercialiser des produits et des plateformes de données que le monde, nous le savons, a désespérément besoin en cette période critique de la lutte contre l’urgence climatique. Notre technologie est capable de surveiller à grande vitesse et à grande échelle l’incidence de la gestion des terres sur le stockage terrestre du carbone. »

Alessandro Baccini, scientifique en chef, a affirmé : « Je voulais lancer Chloris pour m’assurer que ce marché en pleine expansion dispose des meilleurs outils scientifiques possible.

« Nous avons besoin de l’aide du monde naturel pour respecter nos engagements d’atteindre zéro émission nette, mais les solutions de données dont nous disposons actuellement pour appuyer cet objectif manquent d’envergure et de capacités. Je crois que nous, chez Chloris, avons la solution. »

Plus tôt cette année au Forum économique mondial, Chloris a été nommée parmi les plus grands innovateurs du Carbon Market Challenge d’UpLink. La plateforme doit cette reconnaissance à sa capacité d’aider les organisations à « investir en toute confiance dans des solutions axées sur la nature ».

Browning Environmental travaille pour le compte de Chloris Geospatial.

Liens connexes

https://chloris.earth