Des « métamorphoseurs de surface » présentent des comportements conformationnels et d’auto-assemblage dépendant de l’état d’oxydation : WPI-MANA

2 min de lecture

TSUKUBA, Japon, 18 novembre 2021 /PRNewswire/ — Une équipe de l’International Center for Materials Nanoarchitectonics (WPI-MANA) a découvert que des substances connues sous le nom de « pyrazinacènes » présentent des comportements conformationnels et d’auto-assemblage dépendants de l’état d’oxydation sur les surfaces. Ce « changement de forme » pourrait déboucher sur une variété d’applications.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

(Image : https://kyodonewsprwire.jp/prwfile/release/M105739/202111052919/_prw_PI1fl_GTdhG33d.jpg)

La vaste étude expérimentale et théorique de l’équipe a révélé que les pyrazinacènes contenant du décaazapentacène sont stables à l’oxydation mais instables à la réduction.

Les pyrazinacènes constituent une classe inhabituelle de chromophores redox-actifs, et représentent une classe émergente d’hétéroacènes hautement azotés aux propriétés uniques. Ils ont un excellent potentiel d’utilisation basé sur leurs propriétés supramoléculaires spéciales, y compris les interactions dans les systèmes biologiques. Ils sont au cœur des applications des matériaux moléculaires en raison de leurs importantes caractéristiques optiques et électroniques.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

L’équipe a déterminé que les relations structure-fonction déjà établies des matériaux moléculaires connus à partir de solutions doivent maintenant être réévaluées pour prédire et comprendre les propriétés chimiques, électroniques, optiques et mécaniques spécifiques à l’interface de toute molécule nouvellement synthétisée.

Les recherches ont été menées par David Miklik (WPI-MANA) et S. Fatemeh Mousavi (Département de physique, Université de Bâle, Suisse) sous la direction de Thomas Jung (Laboratoire de micro et nanotechnologie, Institut Paul Scherrer, Suisse) et Jonathan P. Hill (WPI-MANA).

« Nous proposons le terme de “métamorphoseur de surface” pour décrire ces composés, sur la base des variations de la morphologie moléculaire à la surface, couplées à l’état d’oxydation », indiquent les scientifiques dans leur article.

Selon eux, la complexité chimique des substances incite à poursuivre les recherches en comparant la réactivité en solution et la réactivité interfaciale, notamment en ce qui concerne les composés photo-redox accordables ou la génération de molécules synthétiques inaccessibles.

Ces recherches ont été menées par David Miklik du Functional Chromophores Group du WPI-MANA et S. Fatemeh Mousavi de l’Université de Bâle, en Suisse, et leurs collaborateurs.

“Pyrazinacenes Exhibit On-Surface Oxidation-State-Dependent Conformational and Self-Assembly Behaviours” Miklik, D., Fatemeh Mousavi, S., Buresova, Z. et al. Commun Chem 4, 29 (2021). https://doi.org/10.1038/s42004-021-00470-w

BULLETIN ÉLECTRONIQUE MANA
https://www.nims.go.jp/mana/ebulletin/