TRACE publie la Bribery Risk Matrix 2021

3 min de lecture

ANNAPOLIS, Maryland, 18 novembre 2021 /PRNewswire/ — TRACE, une association d’entreprises mondialement reconnue qui se consacre à la lutte contre la corruption, à la bonne gouvernance et à la conformité, a publié la Bribery Risk Matrix 2021, qui mesure le risque de corruption commerciale dans 194 économies. Selon les données de cette année, la Corée du Nord, le Turkménistan, l’Érythrée, le Venezuela et la Somalie présentent le risque de corruption commerciale le plus élevé, tandis que le Danemark, la Norvège, la Suède, la Finlande et la Nouvelle-Zélande présentent le risque le plus faible.

Autres constatations notables :



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !
  • Au cours des 10 dernières années, le contexte de risque de corruption commerciale s’est considérablement détérioré dans les pays qui ont également connu un recul démocratique : l’Égypte, le Venezuela, la Turquie, la Pologne et la Hongrie.
       
  • Au cours des cinq dernières années, le contexte de risque de corruption commerciale aux États-Unis s’est considérablement détérioré par rapport aux tendances mondiales.
       
  • De 2020 à 2021, on a noté une augmentation du risque de corruption commerciale dans tous les pays du Conseil de coopération du Golfe.
      
  • Au cours des cinq dernières années, l’Ouzbékistan, la Gambie, l’Arménie, la Malaisie et l’Angola ont affiché la plus forte tendance vers une amélioration des facteurs sous-jacents au risque de corruption commerciale.

Initialement publiée en 2014 pour répondre au besoin de la communauté des entreprises qui cherchaient des informations plus fiables sur le risque de corruption commerciale à travers le monde, la matrice Trace évalue la probabilité qu’une entreprise soit confrontée à des demandes de pots-de-vin lorsqu’elle fait affaire dans un pays donné.

« À l’issue d’une année record en ce qui a trait aux amendes et aux sanctions imposées par la Foreign Corrupt Practices Act des États-Unis, la conformité aux lois anticorruption est une priorité pour les multinationales, a déclaré la présidente de TRACE, Alexandra Wrage. Nous sommes heureux de fournir une autre édition de la TRACE Matrix, sur laquelle les entreprises s’appuient pour cerner les facteurs de gestion du risque de corruption dans les marchés où elles exercent leurs activités. »

La TRACE Matrix aide les entreprises à examiner les conditions qui favorisent la corruption dans le domaine commercial : (1) la nature et la portée de l’interaction entre le gouvernement et le secteur privé ; (2) le comportement de la société à l’égard de la corruption et la capacité du gouvernement de faire appliquer les lois contre la corruption ; (3) la transparence gouvernementale ; et (4) la capacité de la société civile de surveiller et de dénoncer la corruption.

La TRACE Matrix est accessible au public sur TRACEinternational.org/trace-matrix. Accédez au navigateur de données de la TRACE Matrix sur matrixbrowser.TRACEinternational.org.

Visionnez une vidéo de 90 secondes sur la matrice TRACE.

À propos de TRACE

TRACE est une association commerciale mondialement reconnue qui se consacre à la lutte contre la corruption, à la conformité et à la bonne gouvernance, et qui est un leader en matière de solutions de gestion des risques tiers à frais partagés. Elle compte parmi ses membres et ses clients plus de 500 sociétés multinationales situées dans le monde entier. Le siège social de TRACE est situé aux États-Unis. L’association est également présente au Canada et sur cinq continents. Pour plus d’information, consultez le site www.TRACEinternational.org.