Chine : les cryptos dans l’œil du cyclone

Le bitcoin et les autres jetons principaux sombrent dans le rouge, alors que la Chine met en garde les entreprises d'État contre le minage de crypto-monnaies.

Chine : les cryptos dans l’œil du cyclone
2 min de lecture

Les prix des principales crypto-monnaies, telles que le bitcoin (CRYPTO:BTC), l’éthereum (CRYPTO:ETH) et le dogecoin (CRYPTO:DOGE) ont continué de perdre du terrain aux premières heures d’aujourd’hui, après que le gouvernement chinois a réitéré aux entreprises publiques de ne pas se mêler avec le minage, c’est-à-dire le processus énergivore qui génère les jetons digitaux.

Ce qui s’est passé

La Commission nationale pour le développement et la réforme de la République populaire de Chine (NDRC) a déclaré qu’elle prévoit de sévir contre le minage de bitcoin à l’échelle industrielle, y compris les entreprises publiques impliquées dans l’activité, rapporte Bloomberg.

La NDRC peut imposer des mesures punitives sous la forme de prix de l’électricité élevés aux sociétés qui défient une interdiction gouvernementale, poursuivant les activités de minage.

Les prix du BTC, de l’ETH et du DOGE ont chuté respectivement de 7,4 % à 60 938,74 dollars, de 8,3 % à 4 321,48 dollars et de 6,7 % à 0,2450 dollar.

Pourquoi cela est important

Ce dernier avertissement ne fait que mettre l’accent sur la répression accrue de Pékin à l’égard des crypto-monnaies depuis le début de l’année.

En septembre, le gouvernement chinois avait réitéré qu’il réprimerait toutes les transactions financières impliquant des cryptos, interdisant également l’extraction dans l’ensemble du pays.

Parmi les raisons du durcissement des mesures anti-cryptos figurait les inquiétudes liées à l’approvisionnement électrique de la Chine pendant la prochaine saison hivernale.

Le géant du commerce en ligne Alibaba Group Holding Ltd (NYSE:BABA) avait par la suite annoncé qu’il cesserait les ventes d’équipements de minage de crypto-monnaie sur ses plateformes à partir d’octobre.