CGTN : Peng Liyuan exhorte à faire des progrès dans le domaine de l’éducation des filles et des femmes

3 min de lecture

PÉKIN, 12 novembre 2021 /PRNewswire/ — Peng Liyuan, l’épouse du président chinois Xi Jinping, a demandé le déploiement d’efforts soutenus pour permettre à un plus grand nombre de femmes de recevoir une éducation de qualité et de contribuer à la réalisation des objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Peng Liyuan, qui est envoyée spéciale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) pour la promotion de l’éducation des filles et des femmes, a pris la parole dans un entretien accordé au Courrier, un magazine phare publié par l’UNESCO.

Notant que l’élimination de la pauvreté et l’atteinte de l’égalité entre les sexes sont les idéaux communs de l’humanité et les aspirations communes des femmes du monde entier, elle a expliqué que la Chine est parvenue à éradiquer la pauvreté absolue grâce à des efforts incessants, en utilisant l’éducation comme mécanisme très important.

« Nous devons faire preuve d’une plus grande détermination à promouvoir l’éducation des filles et des femmes, dans le but de faire en sorte qu’un plus grand nombre de femmes reçoivent une éducation de qualité et contribuent à la réalisation des objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies », a déclaré Peng Liyuan.

Elle a exhorté les gens du monde entier à travailler ensemble et à explorer de nouvelles façons de relever les défis. « À mesure que la COVID-19 poursuit sa progression dans le monde, nous souhaitons tous qu’aucune fille ne soit laissée pour compte », a-t-elle dit.

Peng Liyuan a souligné l’importance de l’initiative Les futurs de l’éducation de l’UNESCO, affirmant que les femmes sont un moteur important de la progression de la civilisation humaine et de la création d’un avenir meilleur pour nous tous.

Elle a exprimé le souhait que les gouvernements de tous les pays, ainsi que les organisations internationales et non gouvernementales, prennent des mesures actives pour renforcer l’autonomie par l’éducation, favoriser un développement accru de l’éducation des filles et des femmes, et donner un nouvel élan à l’établissement d’une communauté partageant un avenir commun.

En 2015, la Chine et l’UNESCO ont créé conjointement le Prix UNESCO pour l’éducation des filles et des femmes. Le prix n’a cessé d’avoir des répercussions positives au cours des dernières années.

À titre d’envoyée spéciale de l’UNESCO pour la promotion de l’éducation des filles et des femmes, Peng Liyuan a exprimé sa volonté de poursuivre sa mission et a indiqué que la Chine continuera à collaborer avec l’Organisation des Nations Unies pour assurer la réussite de la deuxième édition du Prix UNESCO pour l’éducation des filles et des femmes.

Cette année, au moment où l’UNESCO célèbre son 75e anniversaire, le Courrier publie un numéro spécial visant à mettre en lumière les principaux défis auxquels est confronté le milieu de l’éducation dans le monde actuel, et à proposer des solutions.

https://news.cgtn.com/news/2021-11-10/Peng-Liyuan-urges-advancing-education-for-girls-women-1558G8cnkK4/index.html