La jeunesse arabe soutient l’action en faveur du climat, plus de la moitié d’entre elle déclarant qu’elle boycottera les marques qui nuisent à l’environnement : 13e enquête ASDA’A BCW sur la jeunesse arabe

3 min de lecture

DUBAÏ, EAU, 2 novembre 2021 /PRNewswire/ — Plus de la moitié des jeunes Arabes (56 %) se disent préoccupés par le changement climatique, et un nombre similaire est décidé à boycotter une marque s’il est avéré qu’elle opère d’une manière qui nuit à l’environnement. Ce sentiment convaincant, qui reflète les préoccupations croissantes des jeunes Arabes à l’égard du changement climatique, de l’action climatique et du rôle des gouvernements régionaux dans l’atténuation des problèmes climatiques, est l’une des principales conclusions de la 13e enquête annuelle ASDA’A BCW sur la jeunesse arabe.

Half of Arab youth will boycott brands that damage environment: ASDA’A BCW Arab Youth Survey

Les jeunes de la région sont prêts à faire en sorte que les gouvernements et les entreprises agissent de manière responsable en matière d’action climatique en agissant avec leur portefeuille. Près de deux tiers (63 %) des jeunes du CCG sont prêts à boycotter une marque qui ne respecte pas l’environnement, suivis par plus de la moitié (56 %) des jeunes Arabes en Afrique du Nord et 51 % au Levant.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Cette conclusion sur le « changement climatique » a été publiée aujourd’hui par ASDA’A BCW, le principal cabinet de conseil en relations publiques de la région MENA, pour coïncider avec la COP26 (26e conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) à Glasgow.

Pour cette enquête, PSB Insights, spécialiste mondial de la recherche stratégique et de l’analyse, a mené 3 400 entretiens en face-à-face avec des jeunes arabes âgés de 18 à 24 ans dans 50 villes et territoires de 17 États de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), du 6 au 30 juin 2021.

Sunil John, président, MENA, BCW et fondateur de ASDA’A BCW, déclare : « En 2008, lors de la première enquête sur la jeunesse arabe, seuls 11 % des jeunes interrogés estimaient que le changement climatique était le plus grand défi auquel le monde était confronté. Treize ans plus tard, le changement climatique domine l’agenda des jeunes, 56 % d’entre eux se disant concernés par ces questions. La jeunesse arabe fait confiance à une combinaison d’initiatives gouvernementales, de progrès technologiques et d’actions individuelles pour mener une action climatique. Si nous considérons l’enquête ASDA’A BCW sur la jeunesse arable comme un baromètre du sentiment, il semble que l’aspiration des jeunes Arabes soit d’encourager les gouvernements et les entreprises à prendre une position forte sur la durabilité. »

Plus de deux cinquièmes (43 %) des personnes interrogées estiment que les gouvernements arabes devraient faire plus que les autres pays pour lutter contre le changement climatique et prendre une position de leader sur la scène mondiale. Une majorité de 79 % des jeunes du CCG sont convaincus que leur gouvernement est capable de prendre des mesures efficaces pour atténuer le changement climatique.

Pour plus de détails : arabyouthsurvey.com

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1675662/ASDAA_BCW_Arab_Youth_Survey.jpg