Le FII Institute et Leading Global Academic Institutions ont un impact sur l’humanité

4 min de lecture

RIYADH, Arabie saoudite, 1er novembre 2021 /PRNewswire/ — The Future Investment Initiative (FII), une fondation mondiale à but non lucratif ayant un seul programme : avoir un impact sur l’humanité, a annoncé aujourd’hui des projets avec des universités de classe mondiale et l’éditeur universitaire Springer Nature en vue d’atteindre son objectif.

Le FII Institute a établi un partenariat avec des universités de classe mondiale comme l’Université Mohammed VI Polytechnique, HEC-Paris et la revue scientifique Nature. Il s’est également engagé à apporter un soutien important à la recherche sur l’énergie propre entreprise au Precourt Institute for Energy de l’Université de Stanford.


Left to right: Anne-Valérie Corboz, Associate Dean, HEC Paris; Raphaëlle Gautier, Director, HEC Paris; Richard Attias, CEO, FII Institute; Rakan Tarabzoni, COO, FII Institute; Pablo Martin de Holan, Dean, HEC Paris in Qatar; Safiye Kucukkaraca, Director, Strategic Partnerships, THINK, FII Institute; Yi Cui, Director, Precourt Institute for Energy, Stanford University; and Hicham El Habti, President, UM6P (Not pictured: Steven Inchcoombe, Chief Publishing & Solutions Officer, Springer Nature, delivered a pre-recorded message).

Les annonces ont été faites au cours de la deuxième journée du 5e anniversaire du FII Institute, célébré cette semaine à Riyad. Ces partenaires soutiendront les travaux menés par le FII Institute afin d’avoir un impact dans cinq domaines : l’IA, la robotique, l’éducation, les soins de santé et le développement durable.

Le PDG du FII Institute, Richard Attias, a déclaré que l’Institut était ravi d’accueillir le groupe d’universitaires le plus moderne au sein du pilier THINK (Penser) du FII Institute.

« La qualité universitaire de ces établissements renforce le mandat du FII Institute : être un véritable catalyseur mondial du changement. Nous sommes fiers d’avoir obtenu des accords éducatifs aussi médiatisés qui couvriront un éventail extrêmement diversifié de recherches, allant des moyens d’atteindre les objectifs de carboneutralité à l’exploitation de la puissance de l’IA et de nouvelles recherches sur les concepts sous-tendant l’économie circulaire, et nous permettront d’avoir un impact sur l’humanité. »

Les discussions, les débats et les présentations qui se tiendront lors de l’événement organisé par le FII Institute portent sur les investissements qui créeront les plus grands bénéfices pour l’humanité, alors que de multiples secteurs connaissent une renaissance dans l’ère post-Covid. La plateforme rassemble des dirigeants, des experts, des innovateurs et des médias du monde entier au sein d’un forum international afin que les différents intervenants et participants explorent des solutions pionnières répondant aux défis de la société et qu’ils insufflent l’énergie nécessaire à leur réalisation.

Président de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), Hicham El Habti a déclaré « attendre avec impatience de voir l’UM6P et le FII Institute continuer à unir leurs efforts pour avoir un impact par le biais de stratégies audacieuses, fondées sur l’expérimentation et la rupture. Je suis convaincu que cette collaboration nous permettra d’atteindre les objectifs communs consistant à être des générateurs d’impact grâce à la recherche novatrice, au renforcement des capacités, à l’éducation et à l’investissement dans et pour l’avenir. »

Le doyen de HEC-Paris au Qatar, Pablo Martin de Holan, a déclaré : « Nous sommes ravis de travailler avec le FII Institute pour mieux comprendre comment réconcilier les modèles économiques avec l’économie circulaire. HEC Paris s’engage à créer des savoirs exploitables qui contribueront à l’élaboration de solutions aux défis mondiaux de notre temps et aideront à former les femmes et les hommes qui mèneront les transformations massives nécessaires à un monde meilleur, plus durable et plus juste pour nous et pour l’avenir. »

Yi Cui, directeur du Precourt Institute for Energy de l’Université de Stanford énergie et professeur de science et d’ingénierie des matériaux, s’est dit reconnaissant du soutien généreux du FII Institute et de sa contribution à la recherche sur l’énergie propre à l’Université de Stanford.

Steven Inchcoombe, responsable de l’édition et des solutions chez Springer Nature, a déclaré : « Grâce à ce partenariat, nous souhaitons fournir à la communauté de la recherche et aux décideurs clés des informations qu’ils peuvent utiliser pour accélérer la mise en œuvre de solutions aux principaux défis sociétaux. »

À propos du FII Institute

Le FII Institute est une fondation mondiale à but non lucratif dotée d’une branche d’investissement et d’un seul programme : Avoir un sur l’humanité. Attachés aux principes environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), nous encourageons les esprits les plus brillants et transformons les idées en solutions concrètes dans cinq domaines d’intervention : intelligence artificielle et robotique, éducation, santé et développement durable.

Nous sommes au bon endroit au bon moment : lorsque les décideurs, les investisseurs et une génération de jeunes engagés se rassemblent pour exprimer leurs aspirations, motivés et prêts au changement. Nous canalisons cette énergie en trois piliers, « THINK, XCHANGE, ACT » (Penser, échanger, agir), et nous investissons dans les innovations qui font la différence à l’échelle mondiale.

fii-institute.org

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1674544/FII.jpg