L’éducation des enfants à une bonne hygiène est essentielle pour aider à réduire les futures menaces sanitaires

3 min de lecture

LONDRES, 22 octobre 2021 /PRNewswire/ — La pandémie de COVID-19 a sensibilisé le monde entier au rôle que les mesures d’hygiène comme le lavage des mains peuvent jouer dans la prévention des infections.

Le lavage des mains dans les situations à haut risque est un moyen efficace et peu cher de réduire les infections courantes jusqu’à 50 %. Des recherches menées par l’University College London montrent une baisse du lavage des mains, avec 44 % des adultes se lavant toujours les mains avec de l’eau et du savon en juillet 2021, contre 55 % à la fin de 2020.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les lieux en communauté, tels que les écoles, offrent de multiples possibilités de propagation des infections, mais de nombreuses écoles n’enseignent pourtant pas les avantages de l’hygiène pour aider à prévenir les maladies. Une enquête menée par le Conseil mondial de l’hygiène souligne la nécessité d’améliorer l’éducation à l’hygiène des mains parmi les enfants des écoles primaires. En effet, 40 % d’entre eux n’utilisent pas toujours du savon pour se laver les mains et 47 % croient à tort que des mains propres sont exemptes de germes.

Une nouvelle étude publiée dans BMC Public Health souligne que le moment est « venu » de mener des actions en matière d’hygiène dans les écoles primaires afin d’encourager le lavage des mains et de réduire la transmission des infections.

L’auteur principal, Kelly Schmidtke, de la Warwick Medical School, a ainsi déclaré : « Les interventions comportementales contribuent à améliorer le comportement immédiat des gens tout en encourageant la formation d’habitudes à long terme. En améliorant l’éducation et les habitudes de lavage des mains chez les enfants, on peut réduire le taux d’absentéisme dans les écoles et le temps de congés maladie des parents et des enseignants. »

Les organismes de santé mettent en garde contre la « triple menace » imminente que représentent les virus saisonniers : les vagues récurrentes de COVID-19 et les pics de grippe saisonnière, ainsi que les infections par le virus respiratoire syncytial (VRS) chez les enfants. Il est vital que les habitudes de lavage des mains s’améliorent, afin de réduire la propagation des infections.

Le programme Banega Swachh India de Reckitt est un exemple de réussite d’un programme d’éducation à l’hygiène dans les écoles. En cours depuis 2014, le programme a dispensé une éducation essentielle à l’hygiène à plus de 20 millions d’enfants en Inde.

Les recherches de la Warwick Medical School ont permis à Reckitt de créer « The Hygiene Quest », un nouveau programme mondial de changement de comportement en matière d’hygiène, qui fournit aux écoles un programme d’hygiène ludique pour stimuler l’éducation et améliorer la santé des enfants et de leurs familles.

Les épidémies de maladies infectieuses étant plus probables d’ici à 2030, il est essentiel de tirer parti de l’éducation à l’hygiène dans les écoles pour protéger la santé des générations à venir.