Il est plus que jamais nécessaire d’agir pour la santé osseuse, alerte l’IOF

4 min de lecture

À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Ostéoporose, la Fondation Internationale de l’Ostéoporose (IOF) pointe du doigt l’impact négatif de la pandémie de COVID-19 sur la santé osseuse à l’échelle mondiale et appelle à un regain d’attention pour la prévention de l’ostéoporose et des soins post-fracture.

NYON, Suisse, 20 octobre 2021 /PRNewswire/ —


– L’image est disponible sur AP Images (http://www.apimages.com) –

Retards dans le dépistage et le traitement de l’ostéoporose, mode de vie sédentaire et confiné : ce sont quelques-unes des conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la santé osseuse et l’interruption des soins de l’ostéoporose à l’échelle mondiale.

L’ostéoporose est une maladie osseuse courante qui affaiblit et fragilise les os, et qui s’accompagne d’un risque élevé de fracture. Une fracture ostéoporotique résulte généralement d’une petite chute, voire du simple fait de se pencher pour saisir un sac de courses.

Dans le monde, les fractures causées par l’ostéoporose affectent une femme sur trois et un homme sur cinq de 50 ans et plus. Le nombre annuel total de fractures est d’environ 9 millions, avec un impact énorme sur les patients et leurs familles, ainsi que sur les systèmes de santé. Parmi les principales fractures ostéoporotiques, les fractures des vertèbres et des hanches sont celles qui induisent les suites les plus graves et qui occasionnent des coûts médicaux considérables à long terme.  Le handicap et la perte fonctionnelle causés par une fracture de la hanche entraîne une dépendance totale de 33 % des patients, ou leur hébergement en maison médicalisée pendant l’année suivant leur accident.  

Le professeur Cyrus Cooper, président de l’IOF, a déclaré :

« Les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la santé osseuse, l’établissement d’un diagnostic d’ostéoporose et le traitement de celle-ci sont des préoccupations mondiales. Dans ce contexte, il importe plus que jamais d’être proactif en termes de santé osseuse. Les fractures ostéoporotiques sont une cause majeure de douleur, de handicap et de dépendance chez les personnes âgées. Ces blessures qui bouleversent l’existence peuvent être évitées en restant attentif à la santé de nos os tout au long de la vie, en établissant des diagnostics précoces et en proposant un traitement approprié aux sujets à risque. »

« Toutefois, malgré l’immense fardeau que représentent les fractures de fragilité, l’ostéoporose reste largement sous-diagnostiquée et insuffisamment traitée. Même après une fracture ostéoporotique, environ 80 % des patients ne sont pas suivis et traités pour la cause sous-jacente. C’est impardonnable – et en contradiction avec la prévention des maladies cardiovasculaires, pour lesquelles les patients sont traités en cas d’hypertension ou de cholestérol afin d’éviter des AVC ou des crises cardiaques potentiels. »

À l’occasion de la Journée mondiale de l’ostéoporose, la Fondation Internationale de l’Ostéoporose (IOF) et ses plus de 265 sociétés nationales médicales et de patients, ont lancé un appel à la population et aux autorités de santé afin de donner la priorité à la santé osseuse ainsi qu’à la prévention des fractures. L’IOF invite toutes les personnes âgées à pratiquer une activité physique régulière, à faire le plein de vitamine D en s’exposant à la lumière du soleil ou en prenant des  suppléments, et à consommer des aliments sains riches en calcium, protéines et autres nutriments importants. Le calculateur de risque d’ostéoporose proposé par l’IOF, sous forme de questionnaire en ligne, est un outil simple pour être alerté  de la présence de facteurs de risques personnels.

« Si vous êtes une personne à risque, contactez votre médecin pour obtenir un diagnostic et un traitement. C’est particulièrement important si vous vous êtes déjà cassé un os après cinquante ans, si vous avez constaté une perte de taille ou si votre dos a tendance à se voûter, ou encore si vous avez des antécédents familiaux d’ostéoporose », précise le président de l’IOF.

Sans traitement, une première fracture double le risque de fractures ultérieures, potentiellement mortelles. Il est essentiel que toute personne ayant subi une fracture de fragilité soit traitée après sa fracture à titre préventif. Une carte mondiale des hôpitaux disposant de Fracture Liaison Services est disponible sur le site www.capturethefracture.org 

La Journée Mondiale de l’ostéoporose (JMO), qui a lieu le 20 octobre, est l’occasion de lancer un appel international afin de lutter contre l’ostéoporose et les fractures qui s’y rapportent.www.worldosteoporosisday.org 

Partenaires de la JMO : Sunsweet, UCB, Amgen, Sandoz, Theramex

La Fondation Internationale de l’ostéoporose est la plus grande organisation non gouvernementale au monde dédiée à la prévention de l’ostéoporose et des fractures. www.osteoporosis.foundation  

Calculateur de risque d’ostéoporose proposé par l’IOF : https://riskcheck.osteoporosis.foundation/ 

Contact pour les médias : L. Misteli, IOF info@osteoporosis.foundation