Une enquête révèle que l’industrie prend des mesures pour relever les défis liés à l’évolution rapide vers des essais décentralisés dans le contexte du COVID-19

6 min de lecture

95 % des responsables cliniques se concentrent désormais sur l’établissement d’une base numérique connectée pour des essais centrés sur le patient

BARCELONE, Espagne, 15 octobre 2021 /PRNewswire/ — Les promoteurs et les organismes de recherche sous contrat (CRO) accélèrent la transformation numérique pour progresser vers des essais centrés sur le patient, sans papier et décentralisés, selon le Rapport d’enquête sur les essais cliniques numériques réalisé par Veeva Systems (NYSE: VEEV). La nouvelle recherche mondiale montre que les entreprises des sciences de la vie prennent des mesures décisives pour améliorer les défis opérationnels résultant de l’adoption rapide de technologies décentralisées pendant le COVID-19, évoluant vers un modèle d’étude qui va au-delà de la simple décentralisation.


Veeva Systems

Aujourd’hui, la plupart des promoteurs et des CRO (87 %) utilisent un certain type de technologie décentralisée, soit 59 points de pourcentage de plus qu’avant la pandémie. Grâce à cette évolution, les entreprises ont ajouté en moyenne quatre nouvelles applications à leur paysage clinique, ce qui a entraîné des problèmes de collecte de données et de collaboration avec les parties prenantes, et a eu un impact sur la qualité et la rapidité des études.

Les résultats montrent que les promoteurs et les CRO prennent des mesures pour relever ces défis afin de rationaliser l’exécution des études et d’offrir une meilleure expérience aux patients et aux centres. Presque tous les participants (95 %) s’efforcent d’établir une base numérique unifiée pour les essais afin d’améliorer le partage des informations et la collaboration entre les parties prenantes, de mieux soutenir les centres et de supprimer les silos grâce à un écosystème connecté. Cela permettra de réunir les applications destinées aux patients, les activités des promoteurs et le fonctionnement des centres de recherche, et les données cliniques pour réaliser des essais numériques de bout en bout plus rapides et plus efficaces.

Le renforcement du dialogue avec les patients et les centres a été régulièrement cité comme une initiative essentielle et un moteur pour passer à un modèle d’essai numérique. Des changements majeurs sont en cours pour relever les principaux défis liés aux essais décentralisés, notamment le manque d’adoption de la technologie par les centres (70 %) et la charge accrue pour les patients réfractaires à la technologie (50 %). Les promoteurs et les sociétés de recherche sous contrat investissent pour rendre les études plus accessibles et plus pratiques pour les patients en soutenant mieux les centres à l’aide de la technologie et en éliminant les processus papier, des efforts qui peuvent permettre la réalisation transparente des essais et le flux de données.

« Bien que les approches décentralisées aient entraîné des changements positifs dans la recherche clinique, il reste encore du travail à faire pour garantir des essais plus rapides et plus rentables », a déclaré Jim Reilly, vice-président de Vault R&D chez Veeva Systems. « De véritables essais numériques connecteront l’écosystème clinique et offriront une meilleure expérience d’essai aux patients, aux centres et aux promoteurs. »

Le rapport complet est disponible en ligne sur veeva.com/eu/DigitalTrialsSurvey.

À propos de Veeva Systems
Veeva est le leader mondial des logiciels cloud pour le secteur des sciences de la vie. Attachée à l’innovation, à l’excellence de ses produits et à la réussite de ses clients, Veeva compte plus de 1 000 clients, des plus grandes sociétés pharmaceutiques du monde aux nouvelles sociétés de biotechnologie. En tant que société d’intérêt public, Veeva s’engage à concilier les intérêts de toutes les parties prenantes, notamment les clients, les employés, les actionnaires et les secteurs d’activité qu’elle représente. Pour plus d’informations, consultez le site veeva.com/eu.

Points forts de la recherche – Rapport d’enquête sur les essais cliniques numériques de Veeva
Le rapport d’enquête sur les essais cliniques numériques de Veeva étudie les opportunités et les conséquences des approches décentralisées sur les essais cliniques en recueillant les expériences et les opinions de plus de 280 leaders cliniques dans le monde. Le rapport partage des points de vue sur les progrès du secteur vers des stratégies d’essais numériques, les leçons apprises et les facteurs clés de succès.

Accélérer la mise en place de modèles de décentralisation des essais pendant le COVID-19

  • La plupart des promoteurs et des organismes de recherche sous contrat (87 %) ont rapidement déployé des méthodes d’essai décentralisées pour minimiser les perturbations, soit une augmentation de 59 points de pourcentage par rapport aux 28 % d’avant la pandémie.
  • Au cours des 24 prochains mois, 95 % affirment que leur entreprise prévoit d’accroître l’utilisation des essais décentralisés.
  • L’investissement dans les technologies d’essais numériques émergentes va se poursuivre, puisque 32 % déclarent avoir adopté ou prévoient d’adopter eRegulatory / eISF pour leurs centres dans les 12 prochains mois, suivis par eConsent (31 %) et eSource (27 %).

La transition rapide vers des essais décentralisés entraîne davantage de défis opérationnels

  • Les promoteurs et les organismes de recherche sous contrat ont ajouté quatre nouvelles solutions spécifiques à leur paysage clinique existant.
  • La quasi-totalité des promoteurs et des CRO (99 %) font état de difficultés importantes liées aux essais décentralisés.
  • Les principaux défis liés aux essais décentralisés sont l’adoption de la technologie par le centre (70 %), la gestion du changement interne et l’harmonisation des parties prenantes (59 %), la protection des données et la confidentialité (51 %), et la charge pour les patients réfractaires à la technologie (50 %).

Passer aux essais numériques pour améliorer la qualité des études et accélérer la recherche clinique

  • Presque tous les participants (95 %) déclarent avoir mis en place des initiatives pour relever les défis systémiques et opérationnels introduits par l’adoption rapide d’approches décentralisées.
  • Soulignant l’importance capitale de réduire la charge des centres, la plupart des CRO (66 %) et des promoteurs (53 %) prennent des mesures pour offrir aux centres un meilleur soutien technologique.
  • L’amélioration du partage des données et de la collaboration, la résolution des problèmes d’interopérabilité des systèmes et l’élimination des processus papier sont des priorités essentielles pour les promoteurs et les CRO.

Ce que les leaders cliniques disent des essais décentralisés

  • « Les nouveaux systèmes et processus ont conduit à des flux de travail internes inefficaces, à des difficultés de collaboration et à l’entrée et à la sortie des informations dans les systèmes. »
  • « Les essais décentralisés imposent plus de technologie, de processus et de charge pour le centre. Nous devons les aider, leur proposer une stratégie rigoureuse pour qu’ils soient utilisés de manière efficace. »
  • « Il est essentiel d’évaluer les avantages respectifs des technologies mais de chercher à utiliser moins d’applications avec de meilleurs liens qui les unissent. »  

 

Contact :

Deivis Mercado
Veeva Systems
925-226-8821
deivis.mercado@veeva.com

Kiran May
Veeva Systems
+44-796-643-2912
kiran.may@veeva.com