Des organisations philanthropiques de premier plan s’associent et s’engagent à hauteur de plus de 223 millions de dollars pour réduire les émissions de méthane

5 min de lecture

Une importante initiative philanthropique internationale s’appuiera sur les mesures prises dans le domaine du méthane, notamment le Global Methane Pledge, pour réduire les émissions de 30 % d’ici à 2030

WASHINGTON, 12 octobre 2021 /PRNewswire/ — Aujourd’hui, une alliance inédite de plus de 20 organisations philanthropiques de premier plan a annoncé son intention de financer plus de 223 millions de dollars pour réduire radicalement les émissions de méthane dans le monde. Cela comprend le soutien à l’effort diplomatique mené par les États-Unis et l’Union européenne dans le cadre du Global Methane Pledge pour réduire les émissions de méthane de 30 % d’ici 2030 et de limiter le réchauffement de 0,2℃ d’ici 2050.


Cet engagement est la plus grande promesse privée de réduction des émissions de méthane au niveau mondial et accroît considérablement les ressources philanthropiques allouées spécifiquement à la réduction du méthane. Le financement s’appuiera sur les actions de la société civile, des gouvernements et de l’industrie privée, y compris les 24 pays qui ont signé l’engagement en réalisant des investissements significatifs dans des solutions de réduction du méthane.

« La réduction du méthane est la mesure la plus rapide que nous puissions prendre pour maintenir un objectif de limitation de la hausse des températures dans le futur à 1,5°C à portée de main », a déclaré John Kerry, l’envoyé spécial du président des États-Unis pour le climat. « En 2016, les organismes philanthropiques ont engagé un financement à démarrage rapide qui nous a aidés à obtenir et à mettre en œuvre l’amendement historique de Kigali sur les HFC. Aujourd’hui, ils sont quatre fois plus nombreux à appuyer les gouvernements pour qu’ils respectent la promesse mondiale de réduire le méthane d’au moins 30 % à l’échelle mondiale d’ici à 2030. »

Le méthane est plus de 80 fois plus fort que le dioxyde de carbone. Au moins 25 % du réchauffement actuel est dû au méthane produit par l’activité humaine, l’industrie pétrolière et gazière, le bétail et les décharges en étant les plus gros émetteurs. La réduction des émissions de méthane est le moyen le plus efficace de ralentir rapidement la hausse de la température mondiale. Alors que les pays disposent depuis un certain temps de leurs propres stratégies de réduction du méthane, cet effort constitue la toute première approche coordonnée et unifiée pour financer, développer et mettre en œuvre des solutions applicables à la crise croissante des émissions de méthane dans l’atmosphère.

« La science est claire : réduire les émissions de méthane est le moyen le plus rapide et le plus rentable de maintenir la température de la planète à moins de 1,5℃ et d’atténuer les pires dommages du changement climatique », a déclaré Larry Kramer, président de la Fondation William et Flora Hewlett. « Cet engagement philanthropique contribuera à catalyser l’action climatique pour un avenir plus équitable et durable. »

Les bailleurs de fonds coordonneront leurs dons en faveur des solutions de réduction du méthane, en fournissant une expertise, des ressources financières, un soutien technique et les meilleures données possibles pour garantir les progrès en matière de réduction du méthane ainsi qu’un processus précis de suivi, de vérification et de notification, notamment dans les secteurs de l’extraction des ressources et de l’agriculture.

L’annonce d’aujourd’hui souligne le rôle que joue la philanthropie mondiale dans la lutte contre les effets du changement climatique. En 2016, l’action philanthropique rapide de 18 bailleurs de fonds a conduit à la création d’un pool de ressources de 53 millions de dollars qui a contribué à rendre possible l’amendement de Kigali au protocole de Montréal. Grâce à ce financement, le rythme et l’ampleur de l’élimination des hydrofluorocarbones (HFC) puissants ont été accélérés et ont conduit à l’adoption généralisée de solutions de refroidissement plus efficaces et plus performantes.

Les organisations philanthropiques suivantes font partie de l’annonce d’aujourd’hui et s’efforcent de créer et de conduire un changement systémique sur les questions urgentes auxquelles le monde est confronté aujourd’hui :

  • Fondation William et Flora Hewlett
  • Bloomberg Philanthropies
  • Breakthrough Energy
  • Fondation du Fonds d’investissement pour les enfants (CIFF)
  • Fondation Erol
  • Fondation Grantham
  • High Tide Foundation
  • Fondation IKEA
  • Fondation John D. et Catherine T. MacArthur
  • Fondation McCall MacBain
  • Fondations Montpelier et Hampshire
  • Oak Foundation
  • La Fondation David et Lucile Packard
  • Pisces Foundation
  • Quadrature Climate Foundation
  • Sea Change Foundation International
  • Fonds Sequoia pour le climat
  • Fondation Skoll
  • Sobrato Philanthropies
  • Fondation de la famille Zegar

Les déclarations des organisations peuvent être consultées ici.

Cet effort est également soutenu par un petit nombre de financeurs qui, tout en restant anonymes, s’engagent à résoudre le problème le plus urgent de notre époque.

L’engagement de plus de 223 millions de dollars pris aujourd’hui est la première étape, avant la COP26, d’une série d’actions philanthropiques coordonnées visant à atteindre les objectifs de l’Engagement mondial pour le méthane et à réduire de manière substantielle le méthane dans l’atmosphère. Les donateurs continueront à travailler ensemble pour augmenter les investissements philanthropiques en faveur de la réduction du méthane et à faire appel à des experts internationaux pour déterminer comment les fonds seront alloués.

À propos de la Fondation Hewlett

La William and Flora Hewlett Foundation est une fondation caritative privée non partisane qui fait avancer les idées et soutient les institutions pour promouvoir un monde meilleur. Depuis plus de 50 ans, la fondation soutient les efforts visant à faire progresser l’éducation pour tous, à préserver l’environnement, à soutenir des arts du spectacle dynamiques, à renforcer les communautés de la région de la baie, à rendre le secteur de la philanthropie plus efficace et à favoriser l’égalité des sexes et une gouvernance responsable dans le monde entier. Pour en savoir plus, consultez le site www.hewlett.org.