Journée internationale des personnes âgées, Von der Leyen lors de la conférence de presse de la SIHA : « Les soins doivent être non seulement de haute qualité, mais également abordables et accessibles. La longévité ne concerne pas seulement les aînés. Cela nous concerne tous. »

8 min de lecture

– La Senior International Health Association (SIHA) a exprimé ses plus sincères condoléances pour les 1,5 million de décès européens dus à la Covid et a rendu hommage aux 115 000 victimes qui étaient des médecins, des infirmières et des agents de santé

– Le message vidéo de la présidente de la Commission européenne diffusé lors de la conférence de presse du SIHA organisée à l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées. Observance thérapeutique : un nouveau projet européen de la Senior International Health Association et de la Société européenne d’hypertension pour étudier les causes de la non-observance et sensibiliser les patients


BRUXELLES, 4 octobre 2021 /PRNewswire/ — « Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur deux questions importantes pour les personnes âgées en Europe. L’observance du traitement et l’accès aux soins pour les maladies chroniques telles que le cancer ou le diabète, en particulier en temps de pandémie Je suis tout à fait d’accord pour dire que les soins doivent être non seulement de haute qualité, mais également abordables et accessibles. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai annoncé une nouvelle stratégie européenne en matière de soins. Nous voulons aider tous les Européens de tous âges à trouver la meilleure solution de soins pour leurs besoins. Dans le cadre de ce travail, nous lancerons également une initiative européenne sur les soins de longue durée. Nous aiderons les pays de l’UE à réformer leurs systèmes nationaux de soins de longue durée. Et pour la toute première fois, nous nous concentrerons en même temps sur les personnes qui ont besoin de soins, ainsi que sur celles qui fournissent des soins. » C’est l’essence du message de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors de la conférence organisée par la Senior International Health Association (SIHA) en collaboration avec la Société européenne d’hypertension (ESH) à l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées (pour regarder le message vidéo complet d’Ursula von der Leyen, veuillez cliquer ici).

PR_SIHAs

L’importance de la vaccination et de l’observance thérapeutique étaient les principaux thèmes de la conférence, présidée par le vice-président du Parlement européen Fabio Massimo Castaldo. Une minute de silence a été consacrée au quelque 1,5 million de victimes européennes du Covid et aux 115 000 médecins, infirmières et agents de santé qui ont perdu la vie.

L’observance thérapeutique en Europe est d’environ 50 %, avec des valeurs différentes selon le type de maladie. Une mauvaise observance est un problème, en particulier chez les plus de 65 ans, qui sont les principaux consommateurs de médicaments. On estime que la faible observance en Europe entraîne environ 200 000 décès évitables et des coûts de soins de santé évitables compris entre 80 et 125 milliards d’euros.

« En Europe, nous avons eu environ 1,5 million de décès dus à la Covid, et parmi ceux-ci, les personnes âgées sont l’écrasante majorité », a déclaré Roberto Messina, président européen de la SIHA. « Heureusement, les personnes âgées ont réagi rapidement à la campagne de vaccination : 84,5 % des plus de 60 ans sont vaccinés en Europe, soit plus de 78,3 millions de personnes. Cela a également joué un rôle important dans la participation de la population restante. Cependant, la pandémie a causé un autre problème grave, à savoir la suspension des soins ordinaires, l’affaiblissement de la relation avec les médecins avec une diminution conséquente de l’observance du traitement. Cela signifie la récurrence de la maladie, les hospitalisations, la perte d’efficacité du traitement et des centaines de milliers de décès évitables. En outre, pour les services de santé à travers l’Europe, la non-observance entraîne un gaspillage de ressources qui pourraient être réinvesties ailleurs. C’est pourquoi il est si important de braquer les projecteurs sur cette question lors de la journée des personnes âgées. »

Au cours de la conférence, les résultats d’une enquête concrête1 sur les modèles de traitement de l’hypertension et l’observance thérapeutique menée en Italie par Senior Italia FederAnziani (Fédération italienne pour les personnes âgées) ont été présentés. Ils montrent que grâce à des stratégies de traitement simplifiées et efficaces, en particulier avec des combinaisons de médicaments fixes, il y a une amélioration significative de l’observance du traitement antihypertenseur et du contrôle de la pression chez les personnes âgées, ce qui se traduit par une réduction de la morbidité et de la mortalité

En s’appuyant sur ces données, la ESH et Servier, en collaboration avec SIHA, a lancé un nouveau projet visant à promouvoir l’observance du traitement chez les patients hypertenseurs. Il comprend une vaste enquête auprès de patients dans cinq pays européens (France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni et Espagne).

Les résultats permettront d’élaborer une approche personnalisée de la non-observance du traitement en mettant l’accent sur l’alliance thérapeutique nécessaire entre les fournisseurs de soins de santé et les patients. Le projet est possible grâce au soutien de Servier.

L’enquête vise à comprendre les aspects psychologiques de la non-observance et à améliorer la sensibilisation aux conséquences de la non-observance. Suite aux résultats, une campagne d’éducation sera développée pour améliorer l’observance grâce à une alliance thérapeutique entre les professionnels de la santé et les patients hypertenseurs. La collaboration avec les sociétés scientifiques et les groupes de patients mondiaux facilitera la diffusion et la communication des résultats, favorisant ainsi le changement culturel nécessaire pour améliorer la santé des personnes âgées. Le projet contribuera également à améliorer la planification économique et l’allocation des ressources des institutions, et à optimiser la durabilité des systèmes de santé, en particulier dédiés à la population âgée.

« L’hypertension est très répandue au-delà des 65 ans, touchant plus de 60 % des individus dans la plupart des pays européens. Une pression artérielle élevée représente un facteur de risque cardiovasculaire majeur, ce qui réduit l’espérance de vie augmente le risque de décès dû aux maladies cardiovasculaires, cérébrales et rénales. Aujourd’hui, il existe de bonnes preuves issues d’essais cliniques que le traitement des patients âgés souffrant d’hypertension a un rapport bénéfice/risque positif, même chez les patients très âgés (> 80 ans). Cependant, pour prévenir les dommages aux organes médiés par l’hypertension, les patients doivent suivre un traitement à vie basé sur des changements de style de vie et des médicaments antihypertenseurs. Pour obtenir un contrôle adéquat et soutenu de la pression artérielle, une bonne observance des médicaments est essentielle. Pourtant, une mauvaise observance du traitement a été identifiée comme un facteur majeur limitant les avantages des thérapies antihypertensives. Pour prévenir la non-observance chez les patients hypertenseurs plus âgés, il est important d’informer les patients des risques de non-observance et de comprendre les raisons pour lesquelles les patients interrompent leurs traitements » a déclaré Michel Burnier, président du groupe de travail ESH sur la pharmacothérapie et l’observance cardiovasculaires.

1 Real-world antihypertensive treatment models, adherence to treatment and blood pressure control in the elderly: An Italian hypertension awareness campaign by Senior Italia FederAnziani, the Italian Hypertension Society and the Italian Federation of General Medicine. Rita Del Pinto, Giovambattista Desideri, Claudio Ferri, Enrico Agabiti Rosei, High Blood Pressure & Cardiovascular Prevention (2021).

L’événement a réuni : Fabio Massimo Castaldo, vice-président du Parlement européen ; Roberto Messina, président de la SIHA ; Aldo Patriciello, député européen, Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie du Parlement européen ; Danilo Oscar Lancini, député européen, Commission du commerce international du Parlement européen ; Pierpaolo Sileri, sous-secrétaire à la Santé en Italie ; Maurizio Deplano, responsable de la stratégie à la Senior International Health Association ; Giovambattista Desideri, gériatrie, maître de conférences à l’Université de L’Aquila ; Michel Burnier, président du groupe de travail hypertension de la Société européenne de pharmacothérapie et d’observance de l’ESH ; Reinhold Kreutz, président d’ESH.

Contact :

Gianluca Trezzi,
E-mail : g.trezzi@aimgroup.eu 
Numéro de téléphone : 0039 3408528584

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1639805/PR_SIHAs.jpg