L’Inde accueillera le plus grand festival virtuel de technologie financière au monde du 28 au 30 septembre

3 min de lecture

– Plus de 25 000 délégués de plus de 3 500 entreprises uniques et provenant de plus de 115 pays participeront au sommet

– Environ 300 conférenciers internationaux de 35 pays partageront leurs points de vue sur les diverses facettes de la technologie financière (Fintech)



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

– L’Inde, avec plus de 800 millions d’utilisateurs de smartphones et d’internautes, est aujourd’hui la société la plus évoluée au monde pour l’adoption de la technologie financière

NEW DELHI, 21 septembre 2021 /PRNewswire/ — Plus de 25 000 délégués de plus de 115 pays participeront au plus grand sommet virtuel mondial de la technologie financière, le « Global FinTech Fest » (GFF), du 28 au 30 septembre, où il sera question de la façon dont les économies mondiales sont en train d’évoluer avec l’adoption de la technologie financière.

India to Host World’s Largest Virtual FinTech Fest on 28th-30th Sept

L’Inde est progressivement en train de devenir le leader international en matière de technologie financière, le secteur ayant enregistré le plus haut niveau de financement en capital-risque au cours de l’année précédente dans la région APAC. L’année en cours a vu plus de 16 licornes en Inde où 1 licorne sur 4 faisait partie du domaine de la technologie financière.

L’événement est présenté par le ministère de l’Électronique et des Technologies de l’Information du gouvernement indien et organisé par le National Payments Council of India (NPCI) et le Fintech Convergence Council (FCC) de l’Internet and Mobile Association of India (IAMAI).

Shri Piyush Goyal, ministre du Commerce et de l’Industrie, de la Consommation et de l’Alimentation et de la Distribution publique et des Textiles, du gouvernement indien, prononcera un discours lors de la cérémonie de clôture. Parmi les conférenciers clés du sommet, on retrouve Shri Rajeev Chandrasekhar, ministre d’État au ministère du Développement des compétences et de l’Entrepreneuriat, et de l’Électronique et des Technologies de l’Information, du gouvernement indien ; Tobias Adrian, conseiller financier et directeur du département des marchés monétaires et des capitaux, du Fonds Monétaire International ; Nikolay Storonsky, fondateur et PDG de Revolut ; Sopnendu Mohanty, chef de la technologie financière, Autorité monétaire de Singapour ; et Oliver Prill, PDG de Tide.

Avec plus de 800 millions d’utilisateurs de smartphones et d’internautes, ainsi que plus de 3 000 startups Fintech en plein essor, l’Inde est aujourd’hui la société la plus évoluée au monde pour l’adoption de la technologie financière. La croissance est en partie stimulée par la disponibilité de bacs à sable par trois grands régulateurs dans les domaines de l’assurance, des marchés de capitaux et par la Banque centrale.

Environ 300 conférenciers de 35 pays participeront à la deuxième édition du GFF, contre 150 l’année dernière. Le nombre de délégués est également en hausse, 25 000 personnes de 3 500 entreprises uniques par rapport à 12 000 personnes l’an dernier. L’événement virtuel de 3 jours inclura plus de 150 heures de contenu et plus de 130 sessions, plus de 100 exposants et plus de 75 organisations.

GFF Logo