SARS-CoV-2, virus de la grippe A inactivé par un tissu de nylon imprégné de zinc

2 min de lecture

Un article publié dans la revue ACS Applied Materials Interfaces détaille l’efficacité et décrit le protocole des futurs tests

HOUSTON, 19, septembre 2021 /PRNewswire/ — Une équipe internationale de scientifiques et d’ingénieurs de l’Université de Cambridge, de l’Icahn School of Medicine at Mount Sinai, de ResInnova Labs et d’Ascend Performance Materials a découvert qu’un tissu en nylon imprégné d’ions zinc a réussi à inactiver 99 % des virus responsables du COVID-19 et de la grippe.


An illustration of zinc ions actively suspended in a nylon polymer matrix. A recently published study found the combination of zinc and nylon 66 to be effective at absorbing and inactivating viruses.

Les masques, les vêtements de protection et les filtres sont utilisés pour ralentir la propagation des virus. Mais les masques de mauvaise qualité peuvent abriter des virus actifs provenant de personnes infectées, ce qui constitue un risque de transmission.

« L’absorption et l’inactivation constituent un défi majeur », a déclaré Vikram Gopal, docteur en médecine, coauteur principal et directeur de la technologie chez Ascend Performance Materials. « Les maladies virales respiratoires, telles que le COVID-19 et la grippe, sont transmises par des gouttelettes et des aérosols. Le polypropylène, le matériau des masques jetables couramment utilisés, est un plastique hydrophobe qui n’absorbe pas l’humidité. Au lieu de cela, les virus peuvent rester à la surface du masque, ce qui constitue un risque de transmission lorsque l’on manipule le masque. »

Le coton pose également des problèmes, selon le Dr Gopal. « Le coton absorbe efficacement l’humidité, mais il ne rend pas inactif le virus, ce qui constitue à nouveau un risque de transmission », a-t-il déclaré.

Dans l’article publié dans la revue ACS Applied Materials Interfaces, les chercheurs ont décrit la façon dont un tissu en nylon 6-6 imprégné d’ions zinc actifs absorbe les gouttelettes d’humidité contenant des virus et inactive efficacement les particules. Le tissu a permis une réduction de 2 logs, soit 99 %, des particules virales en une heure.

L’équipe de recherche a également pu démontrer que le nylon contenant des ions zinc actifs reste stable dans le temps, conservant ses propriétés d’inactivation du virus après 50 lavages.

« L’étude montre à quel point le textile en nylon avec du zinc est plus performant que les matériaux en coton et en polypropylène largement utilisés pour l’absorption et l’inactivation des virus », a déclaré le Dr Gopal.

Les résultats ont des répercussions considérables sur le développement futur des EPI, a déclaré le Dr Gopal.

« Les EPI sans agents pathogènes ne font pas que réduire le risque de transmission du virus », a déclaré M. Gopal. « En rendant les EPI lavables et réutilisables, vous réduisez le besoin de produits à usage unique, évitant ainsi que des centaines de millions de masques ne soient jetés. »

Contact : Nicki Britton, +1 832-205-4854, nbritt@ascendmaterials.com