Airway Therapeutics annonce avoir administré une dose à son premier patient dans le cadre de l’essai de phase 1b de l’AT-100 chez les patients atteints de COVID-19 sévère

5 min de lecture

Le nouveau traitement AT-100 a le potentiel de réduire l’inflammation, les lésions associées et la fréquence des infections secondaires, d’inhiber la réplication virale et de favoriser l’élimination virale chez les patients COVID-19 gravement malades et ventilés mécaniquement

Les premières données sont attendues au quatrième trimestre 2021


CINCINNATI, 27 août 2021 /PRNewswire/ — Airway Therapeutics, Inc. (Airway), une société biopharmaceutique qui développe une nouvelle classe de produits biologiques pour briser le cycle de dommages et d’inflammation chez les patients atteints de maladies respiratoires et inflammatoires, a annoncé le dosage du premier patient le 17 août 2021 dans l’essai de phase 1b AT-100 (rhSP-D) chez des patients COVID-19 ventilés mécaniquement. L’essai clinique confirmera la faisabilité des administrations intratrachéales de l’AT-100 ainsi que son innocuité et sa tolérabilité.

Airway Therapeutics, Inc.

« En tant que nouveau candidat thérapeutique, l’AT-100 a le potentiel de traiter les patients COVID-19 gravement malades, et cet essai clinique arrive à un moment important dans la gestion de ces patients désespérés », a déclaré Marc Salzberg, M.D., PDG de Airway Therapeutics. « COVID-19 est la première de la série de maladies pour lesquelles l’AT-100 sera évalué, et nous sommes impatients de faire avancer cet essai clinique pour les patients qui en ont besoin comme une nouvelle arme potentielle contre la maladie. »

L’AT-100 d’Airway est une version recombinante de la SP-D humaine endogène, une protéine essentielle à la défense immunitaire du poumon, conçue pour réduire l’inflammation et l’infection tout en modulant les réponses immunitaires à travers un large éventail de maladies respiratoires à l’intérieur et à l’extérieur du poumon. Dans les études précliniques, l’AT-100 a démontré son potentiel à inhiber la réplication du SRAS-CoV-2 et à promouvoir l’élimination virale. De plus, l’AT-100 offre le potentiel de diminuer le risque d’infections secondaires chez les patients intubés et gravement malades du COVID-19. Ce mécanisme d’action à multiples facettes fait de l’AT-100 un traitement différencié et prometteur pour le COVID-19.

« Alors que la pandémie de coronavirus continue d’évoluer, nous observons des infections sévères au COVID-19 parmi une plus grande partie de la population américaine », a déclaré R. Duncan Hite, M.D., Mark & Alice Brown Professor of Internal Medicine à l’Université de Cincinnati, directeur médical de l’unité de soins intensifs médicaux (MICU) au UC Medical Center, et chercheur principal de l’essai AT-100. « Il existe un besoin immédiat et urgent de traitements viables permettant d’améliorer les résultats pour les patients, en particulier pour ceux atteints de maladies graves. Le lancement de l’essai clinique de l’AT-100 s’est avéré très opportun face à la dernière vague d’infections. Étant donné le double potentiel de l’AT-100 d’avoir un impact direct sur la suppression virale et de réduire l’inflammation pulmonaire, nous espérons qu’il s’avérera être une option de traitement supplémentaire pour les malheureux patients qui luttent contre le COVID-19 sévère et qui sont les plus à risque de séjours prolongés à l’hôpital et de décès. »

L’essai de phase 1 recrute actuellement des adultes hospitalisés nécessitant une intubation et une ventilation mécanique. L’étude d’escalade de dose est conçue pour évaluer la sécurité et la tolérabilité de l’AT-100 et la faisabilité de l’administration intratrachéale pour un maximum de 7 doses chez 9 patients. Airway prévoit des données préliminaires au quatrième trimestre de 2021. Pour plus d’informations sur l’essai, consultez l’identifiant clinicaltrials.gov : NCT04659122.

À propos de l’AT-100
L’AT-100 (rhSP-D) est une nouvelle version recombinante de la protéine humaine endogène hSP-D, une protéine qui réduit l’inflammation et l’infection dans le corps tout en modulant la réponse immunitaire pour briser le cycle de la maladie et de l’inflammation. Airway se concentre sur l’avancement de l’AT-100 pour la prévention de la DBP chez les bébés nés très prématurément et comme traitement pour les patients COVID-19 gravement malades. Les propriétés anti-inflammatoires et anti-infectieuses de l’AT-100 en font également un traitement potentiel pour d’autres maladies respiratoires telles que la grippe, le virus respiratoire syncytial (VRS) et les maladies inflammatoires hors du poumon. La FDA et l’Agence européenne des médicaments ont accordé à l’AT-100 la désignation de médicament orphelin.

À propos de Airway Therapeutics
Airway Therapeutics est une société biopharmaceutique qui développe une nouvelle classe de produits biologiques pour briser le cycle de la blessure et de l’inflammation chez les patients atteints de maladies respiratoires et inflammatoires, en commençant par les populations les plus vulnérables. La société fait avancer la nouvelle protéine humaine recombinante hSP-D, une version d’une protéine endogène qui réduit l’inflammation et l’infection dans le corps tout en modulant la réponse immunitaire. L’AT-100 est le premier candidat d’Airway en développement pour la prévention de la DBP chez les grands prématurés et pour le traitement du COVID-19 chez les patients gravement malades sous ventilation mécanique. Pour en savoir plus, consultez le site https://www.airwaytherapeutics.com.