Moderna dépasse Merck, le géant du secteur pharmaceutique

C’est ainsi que la capitalisation boursière d’une entreprise créée en 2010 surpasse celle d’un établissement fondé en 1891.

Moderna dépasse Merck, le géant du secteur pharmaceutique
2 min de lecture

La capitalisation boursière de Moderna Inc (NASDAQ:MRNA), une société créée en 2010, a désormais dépassé celle de Merck & Co., Inc (NYSE:MRK), le géant américain du secteur pharmaceutique qui a fêté cette année ses 130 ans.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qui s’est passé

L’action Moderna a grimpé en flèche lundi, sur la vague de toute une série de bonnes nouvelles, y compris l’enregistrement provisoire de son vaccin anti-covid auprès de l’Administration australienne des biens thérapeutiques.

Le titre a bondi de 17,10 %, atteignant 484,47 dollars, augmentant davantage de 0,32 % lors de la séance après-clôture.

Le fabricant du sérum MRNA COVID-19 affichait une capitalisation boursière de 195,55 milliards de dollars au moment de la publication de cet article, contre les 190,71 milliards de Merck, un géant du secteur pharmaceutique fondé en 1891, dont le titre a baissé lundi de 0,16 % à 75,32 dollars.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Pourquoi cela est important

Ce n’est que l’année dernière en janvier que Moderna a développé son candidat vaccin anti-covid mRNA-1273 dans un délai record de deux jours, alors que le même processus peut prendre des années en utilisant des méthodes plus traditionnelles.

La première dose d’essai à été inoculée le 16 mars, faisant de Moderna la première firme au monde à lancer un essai clinique d’un candidat vaccin anti-covid.

En décembre 2020, le sérum a reçu le feu vert de la part d’une commission consultative de la FDA américaine, ce qui lui a ouvert la voie pour obtenir une autorisation d’utilisation d’urgence.

Dans son rapport sur les résultats au deuxième trimestre, Moderna a remarqué que son vaccin reste efficace à 93 % six mois après l’injection de la deuxième dose.

Par contre, l’efficacité du sérum Pfizer Inc (NYSE:PFE) / BioNTech SE (NASDAQ:BNTX), qui utilise une technologie d’ARNm similaire, tombe à 84 % après la même période.

Hartaj Singh, analyste chez Oppenheimer, a révélé la semaine dernière que Moderna disposait désormais du capital physique et humain pour investir rapidement dans son entreprise, les ventes du vaccin anti-covid alimentant sa croissance future.