Tesla et ses bénéfices au T2 : 3 analystes s’expriment

Barclays, Crédit Suisse et Wedbush donnent leur opinion sur le fabricant automobile, en attendant la publication des résultats trimestriels.

Tesla et ses bénéfices au T2 : 3 analystes s’expriment
4 min de lecture

Tesla, Inc. (NASDAQ:TSLA) devrait publier ses résultats au deuxième trimestre le lundi 26 juillet après la clôture du marché.

Dans l’attente, les analystes de Barclays, Credit Suisse et Wedbush Securities ont anticipé leurs attentes. Le consensus s’attend à un BPA trimestriel de 0,96 dollar. 

L’opinion de Barclays 

Malgré une position baissière sur l’action Tesla, l’analyste Brian Johnson prévoit une hausse des bénéfices, relevant les estimations du BPA trimestriel de 0,92 à 1,08 dollar.

La société est fortement surévaluée, bien que d’après les échanges avec les investisseurs, notamment les gestionnaires de fonds spéculatifs baissiers, il semble que beaucoup d’entre eux commencent à accepter les multiples de négociation élevés de Tesla, a déclaré Johnson.

Les résultats et les rapports de livraisons seront probablement des facteurs essentiels dans l’évolution du cours de l’action de la société, a-t-il ajouté.

Les récentes augmentations de prix devraient l’emporter sur les pressions sur les coûts, favorisant ainsi l’augmentation des gains et des bénéfices, a affirmé l’analyste. 

Le retard dans l’ouverture de l’usine en Allemagne pourrait entraîner une augmentation de la production et des livraisons depuis la Chine, car il est fort probable que Tesla expédie des Model Y réalisée en Asie, poursuit Johnson. 

Avec Bitcoin aux alentour de 34 000 dollars, voir au-dessus de la fourchette d’achat de Tesla, allant de 32 000 à 33 000 dollars, la société ne devrait enregistrer aucune dépréciation.

Bien que l’analyste de Barclays ait relevé ses prévisions de bénéfices et de revenus au T2, elles restent pourtant inférieures au consensus.

Sur le long terme, la banque maintient sa position baissière à l’égard de Tesla, gardant un objectif de cours de 230 dollars. 

L’opinion du Crédit Suisse 

Dan Levy, analyste chez Crédit Suisse, s’attend également à une hausse des bénéfices, prévoyant un BPA de 1,34 dollars au deuxième trimestre. L’analyste a mis l’accent sur trois thèmes pour le prochain rapport des résultats de Tesla.

Premièrement, le développement des usines de Berlin et au Texas devrait augmenter sensiblement la productivité de l’entreprise, a affirmé Levy, soulignant que l’usine européenne est cruciale pour Tesla, car son succès établira l’avenir de la société dans cette région économique.

Le constructeur automobile de Palo Alto devrait terminer l’exercice 2021 avec une productivité de 1,44 million d’unités contre sa capacité actuelle de 1,05 million de véhicules, a déclaré l’analyste. 

Deuxièmement, les marges brutes devraient atteindre 25 % (hors crédits), suite à la hausse des prix de la société et à l’inflation des coûts des matières premières – plus faible que prévu. 

Troisièmement, les bonnes nouvelles attendues au sujet de la fonction Autopilot devraient donner un coup de pousse à la valeur du titre, a conclu Levy. 

Sur le long terme, le Crédit Suisse reste neutre à l’égard de Tesla, lui donnant un objectif de cours de 800 dollars. 

L’opinion de Wedbush

L’analyste Daniel Ives s’attend à un BPA de 0,99 dollar. Malgré la concurrence acharnée dans le secteur des véhicules électriques, les relations publiques avec la Chine, les problèmes de sécurité affectant la demande et la pénurie de puces, Tesla a réussi à livrer plus de 200 000 voitures au cours du trimestre qui s’est terminé en juin, indiquant la force de l’entreprise et sa capacité à augmenter sa part de marché, a déclaré Ives.

Les points principaux du rapport de résultats du deuxième trimestre comprennent une dépréciation potentielle, due aux fluctuations du prix du Bitcoin, les résultats du crédit d’impôt pour véhicules électriques, la productivité et les délais des usines de Berlin et d’Austin, ainsi que les mises à jour des « améliorations très anticipées des batteries jusqu’en 2022 », a conclu l’analyste.

Pour l’avenir, Wedbush maintient sa notation de surperformance sur Tesla, avec un objectif de cours de 1 000 dollars, notamment en raison de la course à l’électrique à niveau mondial. 

Mouvement des prix : L’action Tesla a clôturé vendredi en baisse de 0,91 % à 643,38 dollars.

Image gracieusement fournie par Tesla.