3 facteurs qui garderait le DOGE loin de la Lune

Voici les principales raisons susceptibles d’empêcher la croissance du jeton à l’effigie du Shiba Inu sur le long terme. 

3 facteurs qui garderait le DOGE loin de la Lune
4 min de lecture

Le Dogecoin (CRYPTO:DOGE) affiche actuellement une capitalisation boursière de 30,33 milliards de dollars et se positionne le sixième dans le classement des cryptos les plus puissantes.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Le jeton à l’effigie du Shiba Inu a été le coup de cœur d’investisseurs de détail et de célébrités, telles que le PDG de Tesla Inc (NASDAQ:TSLA), Elon Musk. Pourtant, le « ventre mou » technique du mignon Shiba Inu a également suscité de vives critiques. Voici trois points de discorde entre les partisans et les détracteurs du DOGE.

L’offre en circulation

Au moment de la rédaction de cet article, le DOGE disposait d’une offre en circulation de près de 130,16 milliards de jetons, ce qui est largement supérieure à celle de la première crypto-monnaie pour capitalisation boursière, le Bitcoin (CRYPTO:BTC), actuellement estimée à 18,74 millions de tokens.

Cette offre élevée du DOGE, qui augmente d’environ 5 milliards par an, est souvent reprochée au crypto-mème, mais a été considérée comme un avantage par Musk.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

« La tendance inflationniste du Doge n’est pas significative (nombre fixe de jetons par unité de temps) », avait déclaré Musk en février.

Le patron de Dallas Mavericks, Mark Cuban, a également théorisé que l’offre n’est pas un facteur limitant : « Tout actif susceptible d’inflation par définition est « infini », [mais] cela ne entraîne pas la dépréciation ».

Le milliardaire a ajouté que l’augmentation de l’offre en circulation change l’utilité du DOGE, qui passe « de réserve de valeur à une potentielle devise numérique ».

« C’est la création de [5 milliards de jetons par an] qui justifie son faible prix à l’unité, le rendant ainsi plus accessible ».

Le cocréateur du Dogecoin, Billy Markus, avait souligné en avril que seuls « l’achat et la vente » comptaient par rapport au coût, car la valeur de jeton lui est « attribuée par les gens ».

Une sécurité à éblouir

Selon BitInfoCharts.com, le taux de hachage du DOGE est actuellement de 237,8 TH/s, contre 97,706 EH/s du Bitcoin. Un TH/s signifie mille milliards de hachages par seconde, tandis que l’EH/s correspond à un quintillion de hachages par seconde.

Un taux de hachage plus élevé signifie que l’entretien de la blockchain nécessite d’une puissance de calcul majeure, ce qui ralenti ou perturbe le réseau.

Markus avait affirmé en avril que le DOGE était devenu « l’un des jetons les plus sécurisées » de la blockchain Proof of Work, évoquant la mise en œuvre du AuxPOW en 2014 comme le moment où il a atteint un niveau de sécurité élevé.

Cette opinion de Markus a été répété par le Directeur e l’exploitation d’OkCoin, Jason Lau, qui a déclaré à Benzinga que le Dogecoin est « sécurisé par une preuve de travail et n’a jamais eu de problèmes de sécurité ».

Le passage à un niveau supérieur

Le lancement du Dogecoin Core 1.14.3 a été annoncé en février, ce qui a impliqué des améliorations pour le crypto-mème. Pourtant, le manque de développement a été critiqué par certains, allégeant que la page Github du DOGE demeure presque inactive depuis 2017.

Quelques uns, tels que le cocréateur de l’Ethereum (CRYPTO:ETH), Vitalik Buterin, ont affirmé qu’il existe des « facteurs techniques subtils » limitant la mise à niveau du jeton.

Musk aussi avait fait l’objet de reproches le mois dernier, lorsqu’il avait déclaré travailler à l’« efficacité des transactions du système » avec les développeurs du DOGE.

Cependant, il fait mentionner que le Dogecoin a franchi la barre des 2 millions de références en mai, après que Musk avait appelé ses abonnés sur Reddit et GitHub à soumettre leurs idées pour la mise à niveau du DOGE.

Des idées pour l’amélioration du crypto-mème sont arrivées de la part du créateur de Cardano (CRYPTO:ADA), Charles Hoskinson, et d’un chercheur, qui ont suggéré d’utiliser Starlink, le service satellitaire SpaceX de Musk, afin de développer davantage la connectivité parmi les mineurs.