Tendance baissière pour Intel, AMD avance

D’après Ianjit Bhatti, analyste chez Atlantic Equities, les efforts de redressement du fabricant de semi-conducteurs n’ont guère réassuré les analystes des ventes.

Tendence baissière pour Intel, AMD avance
2 min de lecture

Les efforts de redressement d’Intel Corporation (NASDAQ:INTC), entraînés par le nouveau PDG de la société, Pat Gelsinger, n’ont pas eu l’effet escompté auprès des analystes des ventes. L’expert d’Atlantic Equities, revoit à la baisse les actions du fabricant de semi-conducteurs.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

L’opinion de l’analyste : Ianjit Bhatti a déclassé lundi le titre Intel de neutre à prudence, abaissant son objectif de cours de 63 à 45 dollars.

La thèse sur Intel : La stratégie IDM 2.0 d’Intel – probablement, la meilleure à long terme – traînera la rentabilité du fabricant de puces au moins jusqu’en 2025, a affirmé Bhatti dans une note. De plus, l’IDM 2.0 ne fait rien pour remédier aux pertes constantes de parts de marché, arrachées par Advanced Micro Devices, Inc. (NASDAQ:AMD), l’un des concurrents de la société, a-t-il ajouté.

Intel – poursuit l’analyste – ressent de la phase de déclin traversée à présent par son centre de données, comme en témoigne le fléchissement progressif du chiffre d’affaires issu du cloud au premier trimestre, alors que celui d’AMD a doublé.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

« Nous estimons qu’AMD est désormais le fournisseur de processeurs préféré de la plupart des clients du cloud, eu égard des nouvelles charges de travail, et son acquisition de parts de marché est susceptible d’accélérer davantage en 2021 », il écrit dans sa note.

Les revenus issus des processeurs PC d’ADM ont également monté au cours de la période janvier-mars, tandis que ceux d’Intel ont diminué suite à la décision de la société de quitter le marché du haut de gamme, a déclaré Bhatti. Alors qu’Intel venait de remarquer comment la pénurie d’approvisionnement impacterait les livraisons de PC au cours du second semestre 2021, AMD s’est orientée vers l’amélioration de l’approvisionnement, générant ainsi la baisse potentielle des prévisions en matière de PC, a-t-il ajouté.

La technologie chiplet d’AMD offre des coûts substantiellement plus avantageux par rapport aux processeurs monolithiques d’Intel, remarque l’analyste. Intel pourrait abandonner les anciens processeurs et passer aux chiplets en 2021, mais l’avance d’AMD avec cette technologie lui offrira toujours un avantage de coûts, permettant à la société de conquérir de manière durable des parts de marche, poursuit-il.

Les solides relations clients d’Intel qui, dans le passé, ont fait obstacle à l’adoption d’AMD ne sont plus applicables, a déclaré Bhatti.

« En fin de compte, les clients bénéficient de la crise de l’hégémonie des processeurs Intel, car AMD peut ainsi garantir aux acheteurs plus de pouvoir de négociation », conclu l’analyste.

Mouvement des prix : L’action Intel à clôturé lundi en baisse de 2,95% à 55,97 dollars.

(Image fournie par Intel)